↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

R.E.M.


Collapse Into Now


(08/03/2011 - Warner - - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Discoverer / 2- All The Best / 3- Überlin / 4- Oh My Heart / 5- It Happened Today / 6- Everyday Is Yours To Win / 7- Mine Smell Like Honey / 8- Walk It Back / 9- Alligator Aviator Autopilot Antimatter / 10- That Someone Is You / 11- Me, Marlon Brando, Marlon Brando & I / 12- Blue
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (14 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le quinzième album d'un groupe trentenaire mais toujours vigoureux"
Kevin, le 09/03/2011
( mots)

On avait laissé R.E.M. plus en forme que jamais après un Accelerate rugueux et inspiré, qui avait remis leur rock contestataire au goût du jour et redoré une réputation qui semblait pointer du nez. Trois ans plus tard, les trois papys d'Athens, Géorgie, remettent le couvert avec un Collapse Into Now précédé de pas moins de cinq singles. Et si ces cinq titres laissaient entrevoir une continuité en terme de qualité, restait à vérifier si la prophétie se confirmait sur l'ensemble de l'album.

D'entrée de jeu, "Discoverer" et "All The Best" serrent les poings sur les i et musclent avec talent les premières minutes de ce nouvel opus, grâce aux solos ciselés d'un Peter Buck vitaminé. Comme si Michael Stipe et sa bande voulaient prouver que le temps n'avait pas encore d'emprise sur eux et qu'ils demeurent ces mêmes rockeurs insouciants qui, au beau milieu des eighties, enflammaient l'Amérique. Mais ce nouvel album n'échappe pas pour autant à cette dualité qui peuple depuis la création la musique du groupe. Une dualité entre rock abrasif et folk songs mystiques, entre une envie de montrer les dents et de serrer les cœurs. Si Accelerate brillait par ses ardentes coulées de guitares tranchantes, il semblerait que sur Collapse Into Now, l'équilibre se soit largement rétabli. Et dans la longue liste des classiques du groupe, certaines de ces nouvelles pop-songs peuvent légitimement prétendre à une bonne place. "ÜBerlin" et ses allures de road-trip vers la fin du monde ou "Oh My Heart", sorte de version épurée de "Everybody Hurts" ne pâlissent en aucun cas de la comparaison et enluminent de leur aigre mélancolie. 

Mais Collapse Into Now n'est pas pour autant un album nostalgique ou intellectuel (à en juger par les paroles, on peut même en être certain) davantage qu'un solide effort juvénile dans lequel trois vétérans invitent des amis à faire la fête. Le titre évocateur et ambigu à la fois de "Mine Smell Like Honey" cache un rock mid-tempo au refrain enlevé où la voix délicieusement vieillissante de Stipe s'évertue à poursuivre une certaine idée du rock alternatif ricain. C'est un peu la même recette pour le doux "It Happened Today" où l'ami de longue date Eddie Vedder vient caler sa voix rocailleuse pour un morceau à la fois triste et lumineux, marque de fabrique de R.E.M.. Tout ça avant que le supersonique "Alligator Aviator Autopilot Antimatter" et l'ultra-bref "That Someone Is You" n'enfoncent le clou de la rock attitude avec une certaine élégance et un sérieux tout relatif. 

Le toujours impeccable Michael Stipe s'est tout de même offert deux moments de pure émotion vocale. "Me, Marlon Brando, Marlon Brando & I", ballade entièrement basée sur ses harmonies de voix et l'outro "Blue", où son chant très bas à la limite du parlé se mêle délicatement à celui immatériel de Patti Smith. Collapse Into Now jongle donc entre pop et rock, entre tradition et irrévérence et entre mouvements de grâce et ballades indolentes ("Walk It Back"). Un groupe qui sans sembler puiser dans ses réserves d'inspiration ni fléchir sous le poids du temps affiche une sérénité et une confiance en ses forces implacables. En étant une nouvelle fois très bon par intermittence, R.E.M continue un parcours pléthorique sans réelle fausse note en faisant ce qu'ils savent faire de mieux : du R.E.M tout craché. 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

R.E.M.


Critique d'album

R.E.M.


Accelerate


Critique d'album

R.E.M.


Up


Critique d'album

R.E.M.


New Adventures in Hi-Fi


Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct