↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Pravda


A l'Ouest


(05/03/2007 - Le Chinois - Electro-rock - Genre : Rock)
Produit par

1- Tu es à l'ouest / 2- Boddy addict / 3- What did you expect? / 4- The A.B.C of L.O.V.E / 5- Grand Unified Theory / 6- Soyuz / 7- J'ai besoin d'air / 8- F***ing world / 9- Je suis French, do not touch / 10- I wanna be your dog / 11- 1,2,3,4 Rock! / 12- Franck Sinatra / 13- Lovers contract / 14- People unite!
Note de 4.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (9 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Pravda est un duo d'electro rock sensuel, dansant et efficace."
Florent, le 09/03/2007
( mots)

A voir Pravda, on pense immédiatement aux Kills. Les ressemblances sont plutôt dans l'attitude et le physique. Sue est une grande et belle brune au style et au charisme très séduisants, classe et sexy. Mac paraît sombre, rock, et mystérieux, caché derrière ses lunettes noires. Même la pochette de l’album met en avant un côté duo brut et sexy. La ressemblance s’arrête là. Car musicalement, les rapprochements ne sont pas du tout évidents, cela va de soit.

Pravda se revendique comme un bedroom rock band, en opposition à tous les groupes actuels qui se disant faire du rock garage. Sue et Mac jouent un rock electro dansant, parfois très racé et toujours sexy et provocant. En témoignent l’énorme tube potentiel "Tu es à l’ouest", sorte d’hymne Pravdien, avec un beat imparable et une mélodie pour le moins accrocheuse. Les paroles restent très facilement en tête et sont basées sur l'opposition, notion que l’on ressent plus ou moins tout au long de l'album: "Je suis à l'est, tu es à l'ouest". Comme un combat entre le côté heavy du rock et le côté electro décomplexé développé par le groupe. A l'ouest met en fait en exergue la dualité rock et electro, tantôt en guerilla tantôt parfaitement mélangées.

Sue dégage une très forte personnalité et chante avec beaucoup de facilité, tantôt en français tantôt en anglais. Le duo ne se ménage pas (et surtout pas sur scène). D'ailleurs, à la première écoute d'A l'ouest, on a l’impression de connaître déjà la moitié des morceaux, non par facilité des mélodies ni par d'éventuels plagiats d’autres groupes, non! En fait, Pravda excelle tout simplement au niveau des mélodies dansantes, sautillantes, nerveuses, et presque toujours bien ficelées. Voix en échos, beats prenants, nappes electro et riffs accrocheurs : tous ces ingrédients s’emboîtent et donnent un rendu assez homogène.

Quelques morceaux sortent néanmoins du lot. Parfois, Mac et Sue semblent en osmose ; à d’autres plus en conflit, mais le résultat est plutôt réussi et bon. Entre electro-punk-wave (comme sur "What did you expect?" ou l'excellent franglais "Je suis french do not touch"), pop electronique dansante ("The A.B.C of L.O.V.E", le génial "1,2,3,4, Rock!"), electro un peu barrée rappelant les mauvais côtés de Royksopp ("Grand unified theory"), A l'ouest est un album à la sonorité partuiculière, propre à un groupe qui a réussi à imposer son propre style.

Beaucoup d’ingrédients sont là, peut-être trop par moments, ce qui rend l'album assez long et plus ennuyeux au delà du onzième titre. Bien sur, le duo basse/guitare est clairement mis en avant, et le tout est ficelé dans un electro-rock intéressant, mais tout ceci peut parfois s’avérer too much.

Pour autant, gardons à l'esprit la classe et le côté sexy qui se dégage des chansons et de cet album efficace, très dansant, et toujours sexy et sulfureux (une bonne B.O pour vos ébats amoureux mouvementés). Sue nous rappelle Iggy Pop de par le titre et la chanson "I want to be your dog" (même si le rapport n'est finalement pas si évident que cela...), et sait nous attirer de par son chant et ses cris très féminins et sensuels. Notre chanteuse au look latex et au style bad girl charmeuse forme avec un Mac décomplexé et fort un duo talentueux. Après avoir beaucoup joué au Tryptique et autre Gibus, et fait la première partie de nombreux artistes reconnus (Bravery, The Go ! Team, The Kills…), Pravda trace sa propre route avec cet album plutôt réussi, dansant et évocateur. "1,2,3,4, rock is on the floor !"

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également