↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Mintzkov


Rising Sun, Setting Sun


(02/11/2011 - Volvox - Scène belge - Genre : Rock)
Produit par

1- Rising Sun, Setting Sun / 2- Opening Fire / 3- Author Of The Play / 4- The 25th Hour / 5- Roadbuilding / 6- Finders Keepers / 7- The Simple Future / 8- Safe House / 9- Coronary Street / 10- Gemini
Note de 4.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (2 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Les belges opèrent une mue vers plus de simplicité. Poignant et attachant."
Nicolas, le 01/12/2010
( mots)

Satanés rockeurs belges ! Alors que les précurseurs de dEUS semblent encore en hibernation prolongée, les petits frères de Mintzkov se rappellent à notre bon souvenir avec un troisième album léché et maîtrisé à souhait. L'occasion ou jamais, si vous ne connaissiez pas encore cette énième formation d'Anvers, d'aller jeter une oreille attentive à cet album pas si anodin qu'il n'y paraît à la première écoute.

Car Mintzkov est un groupe que bon nombre de personnes pourraient rapidement mépriser sans autre forme de procès. Une écoute un peu trop dilettante de ce Rising Sun, Setting Sun n'est en effet absolument pas suffisante pour apprécier la power pop lancinante de ces belges, musique qui, si elle ne possède pas le charme immédiat des plus grands acteurs du créneau, sait se faire apprécier sur la longueur en décantant progressivement tous ses arômes dans notre subconscient. Par ailleurs le groupe n'a pas oublié d'entamer une évolution discrète mais efficace, en remisant légèrement les guitares en toile de fond tout en allant vers plus de rythme et de simplicité mélodique. Et si les "Opening Fire", "Rising Sun, Setting Sun" ou autre "The 25th Hour" ne payent pas de mine lors des premiers tours de platine, ils nous laissent pourtant en mémoire leur empreinte fiévreuse sans que nous ne nous en rendions compte. La voix de Philip Bosschaerts demeure toujours aussi nonchalente qu'éraillée, mais on déplore, en revanche, que l'organe suave de Lies Lorquet ne soit ici cantonnée qu'aux secondes voix. Le duo fonctionnait pourtant à merveilles sur 360 °... Malgré tout, la bassiste garde une position centrale dans les compositions de Mintzkov, en imprégnant chaque titre de ses lignes de 4 cordes brûlantes (mention spéciale à l'impeccable "Author Of The Play"). Et mis à part ce petit manque d'immédiateté, on ne trouve rien à redire à ces dix morceaux troussés avec beaucoup de simplicité et d'intelligence, allant de la balade amère toute en tension contenue ("Roadbuilding") au trip interpolien faisant monter doucement la pression ("Gemini", le meilleur titre du disque sans aucun doute) en passant par quelques explosions de cordes électriques tout en grincements énervés ("Finders Keepers", "Safe House") au tube typé dancefloor emballé dans sa basse dub remuante ("The Simple Future").

Bon, si on voulait pinailler un peu, on pourrait avancer que ce troisième essai des anversois s'avère un peu moins grisant que leur précédent 360° (l'un des disques les plus méconnus et mésestimés de toute la scène belge), et que la reprise du fameux "Andy" des Rita Mitsouko, en bonus track, prête plus à sourire qu'autre chose. Moyennant quoi nous tenons plus que jamais en Mintzkov un groupe solide, qui passe avec un certain brio - mais sans beaucoup d'éclat - le cap du troisième album. Le fameux album de la maturité qui valide le combo comme l'une des valeurs sûres de la Belgique rockeuse, valeur que l'on guettera avec curiosité et affection à chaque nouvelle réalisation future.

 

 

Mintzkov en tournée en France et en Belgique :

 

02/12/2010 - Montpellier , Antirouille
03/12/2010 - Tulle, Des Lendemains Qui Chantent
04/12/2010 - Charleville Mézières, Forum
08/12/2010 - Bruxelles - BELGIQUE, Abbox
09/02/2011 - Lille - Tourcoing, Grand Mix

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Mintzkov


360°


Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également