↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Juliette Lewis


Terra Incognita


(28/09/2009 - Roadrunner - Emancipation psyché - Genre : Rock)
Produit par

1- Intro / 2- Noche Sin Fin / 3- Terra Incognita / 4- Hard Lovin' Woman / 5- Fantasy Bar / 6- Romeo / 7- Ghosts / 8- All Is For God / 9- Female Persecution / 10- Uh Huh / 11- junkyard Heart / 12- Suicide Dive Bombers / 13- Piste 13 / 14- Piste 14
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Juliette Lewis se paye une ballade solo sous la houlette d'Omar Rodriguez-Lopez."
Jerome, le 10/11/2009
( mots)

Ah Juliette Lewis... En voilà une reconversion des plus réussie. Si tout le monde pouvait légitimement se poser la question de l'intérêt d'une telle expérience lorsque la belle décida de tourner le dos aux plateaux de tournage en 2003 pour se lancer dans l'aventure musicale avec ses Licks, il faut bien reconnaître qu'elle n'aura eu besoin que de deux albums pour mettre tout le monde d'accord. Ce n'est pas compliqué, elle transpire le rock par tous les pores de sa peau. Il suffit de l'avoir vu quelques minutes sur scène pour se rendre compte que la Juliette Lewis chanteuse arriverait presque à éclipser la Juliette Lewis actrice. C'est pour dire. Mais pour sa nouvelle fournée, la miss a préféré se la jouer solo et s'attribuer les services d'Omar Rodriguez-Lopez, le frisé de The Mars Volta, aussi bien à la production qu'à la composition, en passant par l'enregistrement des pistes de basse et de guitare. La rencontre improbable entre un orfèvre du rock psychédélique et une pile électrique boostée aux décibels.

Passée une introduction sans grand intérêt, le si bien nommé Terra Incognita s'ouvre sur une rythmique saccadée en mid-tempo poussiéreux. Et d'emblée on comprend mieux pourquoi Juliette Lewis a préféré laisser ses acolytes sur le bord de la route pour cette fois. Le temps des morceaux sans concession joués toutes cordes dehors n'est plus, ici tout est question de ressenti et de compromis. Pour la voix profonde et rocailleuse de la chanteuse, Rodriguez s'est chargé de façonner des ambiances sur le fils du rasoir en forme de grand écart, des lentes montées en puissance venimeuses ("Noche Sin Fin") jusqu'aux morceaux de pop sucrés ("Uh Huh", "Suicide Dive Bombers"), sans pour autant laisser tomber le penchant de l'artiste pour le côté rock hargneux et rageur ("Terra Incognita", "Fantasy Bar"). Mais la collaboration des deux compères ne prend un réel sens que lorsque le maître de cérémonie se décide à aventurer son hôte sur des sentiers inhabituels. En la laissant seule aux prises avec une guitare vintage mélancolique pour un blues traditionnel d'anthologie, offrant le décor idéal, et finalement évident, pour cette voix chaude comme le soleil du Texas ("Hard Lovin' Woman"). En dressant les bases d'un morceau de soul halluciné ("Romeo") ou en préférant faire passer Beth Ditto et ses Gossip pour une bande de racoleuses dénuées de charme ("All Is For God").

La contrepartie d'une telle débauche de styles est qu'il devient alors difficile de rester attentif et emballé d'un bout à l'autre, et que lorsque l'expérimentation est poussée à son paroxysme ("Female Persecution"), l'auditeur risque de décrocher rapidement. Restent ces deux pistes bonus en fin d'album, sans nom et même pas cachées, juste posées négligemment là. Comme une déclaration à ceux qui avaient vu en Juliette Lewis la nouvelle Joan Jett. Non, ses premiers amours n'ont pas changé. Mais la belle en a beaucoup plus dans les cordes vocales que ce qu'elle nous avait montré jusqu'à présent. Au moins maintenant, tout le monde le sait.

Si vous aimez Terra Incognita, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également