↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jabberwockies


Jabberwockies


(00/07/2006 - autoprod. - Stoner Rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Flesh and bones / 2- Shoot the pop / 3- A spit / 4- So sweet / 5- Strange days / 6- Beware / 7- Masturb your mind / 8- Defaced street light / 9- Make up
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (8 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Jabberwockies: du bon stoner rock français, coup de coeur de la rédaction."
Florent, le 20/11/2007
( mots)

Vu de l’extérieur, le stoner rock peut sembler assez marginal et refermé sur lui-même, surtout en France où bon nombre de groupes vivent et survivent dans une ignorance la plus totale de la part du public rock et surtout de la critique. Albumrock tente de remédier à cette injustice depuis un petit moment maintenant, et voici qu’après notamment un dossier fort complet sur le stoner en France (paru récemment), un des groupes de la nouvelle scène stoner française, Jabberwockies, est élu coup de cœur du mois de novembre par la rédaction de notre site.

Musicalement,sur leur premier album éponyme autoproduit, on retrouve de suite la marque de fabrique stoner : riffs lourds et gras à gogo, chant tantôt hanté tantôt énervé, hurlements, effets psychés et mélodies entêtantes : les Jabberwockies maîtrisent vraiment bien leur art et nous offrent un premier album mené tambour battant. Pas de quoi rougir vis-à-vis de pléthore de groupes de France et de Navarre (et d’ailleurs). Bien entendu à l’écoute de cet opus, il paraît évident que les Jabberwockies ont été marqué au fer rouge par les groupes phares es stoner et hard rock des seventies (Kyuss, Queens of the Stone Age, Masters of Reality , Black Sabbath…).

Mais à vrai dire, peu importe : l’interprétation fait vraiment plaisir à entendre, et on se régale ainsi sur le très psyché "Strange days" et ses changements de rythmes incessants, dans une atmosphère bien tripante et loufoque. Le solo bandant et la vivacité quelque peu planante de "So sweet" mettent également les choses au point : les Jabberwockies ne sont pas des rigolos et le font savoir. En écoutant "Beware" et sa fin apocalyptique ou bien les trois morceaux d’entame, on se dit que les Jabberwockies ne sont pas loin de nous offrir un petit hommage à Kyuss et QOTSA, sans jamais plagier leurs maîtres, et réussissent leur pari de devenir un groupe stoner français de qualité ; là-dessus aucun doute. On retiendra aussi "Masturb your mind", morceau assez sombre et tarabiscoté avec ces voix entêtantes, et surtout la fin vraiment hallucinante de l’opus. Que ce soit sur "Defaced street light" parfaitement hypnotique ou bien sur le rock désertique hanté de l’excellent morceau de clôture "Make up". Miam ! On se laisse totalement envoûter par ce son stoner si particulier et si jouissif par moments. La scène française a de beaux jours devant elle, notamment par l’intermédiaire de nos caennais.

Bien entendu on pourrait souhaiter que les Jabberwockies affichent de nouveaux morceaux un peu moins collés sur leurs modèles clairement affichés, mais en attendant on se délecte de cet album qui demeure très bon et se laisse écouter sans aucun problème. Certaines pièces sont vraiment excellentes et on a hâte de voir ce que donnera le groupe dans un avenir assez proche. Dans tous les cas, les Jabberwockies ont conquis notre rédaction et sont le coup de cœur Albumrock de ce mois de novembre, bravo à eux!

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également