↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Deep Purple


Perfect Strangers


(00/00/1984 - - Hard Rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Knocking At Your Back Door / 2- Under The Gun / 3- Nobody's Home / 4- Mean Streak / 5- Perfect Strangers / 6- A Gypsy's Kiss / 7- Wasted Sunsets / 8- Hungry Daze / 9- Not Responsible / 10- Son Of Alerik (bonus track)
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (18 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Commentaires
Mikelton, le 20/04/2020 à 17:03
Magistral retour en force de ce groupe titanesque et mythique intros à tout casser une juste récompense après tous les errements du groupe liés essentiellement aux changements de membres intempestifs partages entre les carrières de rainbow whitesnake du Ian Gillan group et les prémisses d une rupture entre Gillan Blackmore et le groupe qui se confirmera par la suite mais Steve Morse apportera un sang neuf des les années 90 avec Perpendicular...album à la pêche incontournable soigne efficace du grand Purple vous l aurez devine je suis un grand fan
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Deep Purple


Turning to Crime


Critique d'album

Deep Purple


Whoosh!


Critique d'album

Deep Purple


Infinite


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également