↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Coldplay


A Head Full of Dreams


(04/12/2015 - Parlophone - Pop rock anglaise - Genre : Pop Rock)
Produit par Rik Simpson, Stargate

1- A Head Full of Dreams / 2- Birds / 3- Hymn of the Weekend / 4- Everglow / 5- Adventure of a Lifetime / 6- Funny Vibe / 7- Kaleidoscope / 8- Army of One / 9- Amazing Day / 10- Colour Spectrum / 11- Up&Up
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (24 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Avis de première écoute
Note de 1/5
Il fallait le faire pour réaliser un album plus navrant que Mylo Xyloto, et Coldplay l'a fait. Ce disque est à l'image de sa pochette, un grand foutoir bigarré duquel toute notion de rock a été consciencieusement écartée, qui se vautre dans les featurings grotesques et les morceaux ultra-formatés FM pop friendly. Une première écoute d'abord perplexe, puis particulièrement pénible. Pas sûr que quelqu'un a la rédaction ait la force de chroniquer consciencieusement cet album...
Avis de première écoute
Note de 2/5
C'est à se taper la tête contre les murs. Y a-t-il un pilote aux commandes de Coldplay? Comment ont-ils pu accoucher coup sur coup de Mylo Xyloto, Ghost Stories puis de A Head Full Of Dreams? Ça n'a aucun sens! Le talent pour les mélodies est intact mais est systématiquement tué par des couches de synthés ou de choeurs. Et dire que c'est leur dernier... Ils auraient quand même pu faire un effort pour nous servir quelque chose de moins écœurant.
Avis de première écoute
Note de 1.5/5
Là où Ghost Stories renouvelait avec le Coldplay intime et pertinent des débuts, cet ersatz boursoufflé de Mylo Xyloto n'est là que pour rappeler à quel point Coldplay est devenu détestable. On se consolera néanmoins en se disant que cette soupe indigeste est supposée être la dernière servie par le quartette britannique - et quel soulagement.
Avis de première écoute
Note de 2/5
Coldplay revient en force avec un disque qui va plaire, beaucoup plaire. Aux radios, au grand public, avec des morceaux dansants, une touche de funk, et des featuring alléchants (Beyoncé et Tove Lo). En revanche, Coldplay n'a plus rien de rock. Plus rien de britannique. Et n'a de pop que les côtés inintéressants. L'album est assez pauvre point de vue créativité et les textes sont plats excepté quelques refrains accrocheurs. Mais si l'on se réfère à d'autres critères, que sont ceux du grand public et des radios, c'est un excellent album.
Avis de première écoute
Note de 1.5/5
Comme pressenti, ce nouvel album de Coldplay ne renouvelle pas le coup de génie éphémère de Ghosts Stories et reprend son trip arc-en-ciel là où Mylo Xyloto l'avait laissé: des textes niais à souhait soutenus par des mélodies pop ultra classiques et des arrangements débordants de guimauve. Les featurings n'ont aucun intérêt et le groupe anesthésie toute la sincérité de sa musique en léchant les sonorités de la guitare et réduisant la batterie à une simple boite à rythmes. Là où ce dernier album fait encore pire que MX, c'est qu'on peine à deviner quel titre sortira du lot pour le matraquage hertzien à venir. Une déception ? Non car il aurait fallu croire au miracle...
Commentaires
MonaLouisaa, le 05/09/2016 à 21:15
A Head full Of Dreams est pour l'instant, le dernier album de Coldplay... Peut-être pas celui qui reflète le plus le groupe. Du moins, il est totalement de Ghost Stories qui nous rappelait les débuts de Coldplay. Je pense qu'il faut savoir apprécier cet album aux sonorités plus pop que rock contrairement aux habitudes du groupes. Pour moi c'est plutôt une suite de Mylo Xyloto, c'est qu'un avis purement personnel ! Mais Birds, Fun, Up&Up sont à mes yeux les plus pop. Tandis que Everglow nous rappelle à quel point ce groupe est doué pour faire de magnifiques textes pour nous toucher. Un album à écouter attentivement, même si il est quelque peu commercial... Dommage !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Coldplay


Ghost Stories


Critique d'album

Coldplay


Mylo Xyloto


Critique d'album

Coldplay


Viva la Vida


Album de la semaine

Black Mountain


Destroyer


"

Cela vous aura peut-être échappé, mais Black Mountain a discrètement rendu l’âme il y a de cela un peu plus de deux ans. Oh, rien d’aussi dramatique qu’un split avec tambours et trompettes, rien qu’un départ en catimini, celui du couple Amber Webber - Joshua Wells à qui l’on doit le sémillant projet alternatif Lightning Dust, dont on attend par là même un nouvel album très bientôt. Sans annonce, communiqué ni explications, alors que les canadiens venaient d’écoper de leur plus beau succès critique avec leur magnifique IV. Bien sûr, les choses sont loin d’être aussi simples, et la note accordée à ce Destroyer vient d’ailleurs démentir la sentence prononcée en début de paragraphe. Néanmoins, une page se tourne, et autant on oubliera sans doute assez facilement le cogneur Wells - remplacé poste pour poste par Adam Bulgasem, autant il sera bien plus ardu de faire abstraction du chant mystique de Webber qui nous laissera à jamais orphelins.

"
À lire également