↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

CobSOn


CobSOn E.P


(00/00/2006 - CobSOn - - Genre : Rock)
Produit par

1- Dream seller vs moment killer / 2- Social disaster / 3- Blues for hire / 4- Voices / 5- Road
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (23 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Deux guitares, une batterie, une voix somptueuse, et Cobson met dans le mille!"
Florent, le 02/10/2007
( mots)

En France, on parle souvent de la scène rock parisienne surmédiatisée, ou bien des bonnes scènes bordelaises ou grenobloises. Il ne faudrait pas oublier le sud de la France et notamment la région de Montpellier qui nous offre aussi quelques groupes assez intéressants et prometteurs. Cobson est de ceux-là. C’est notre coup de cœur du mois d’octobre !

Les Cobson sont trois ; deux guitares et une batterie mais pas de basse. Ce qui, au départ, n’était qu’un hasard est devenu au fil du temps quasiment une identité assumée, voire même un clin d’œil humoristique (voir le myspace du groupe). A vrai dire, on s’habitue sans problème à cette particularité qui jamais ne pose problème. Le groupe est complémentaire et offre un rock plutôt dépouillé et quasi imparable.

La première chose qui nous saute aux oreilles est certainement la magnifique voix d’Anna, tantôt déchirée tantôt sirupeuse ou étouffée, évoquant une sorte de mix entre la douceur cristalline d’une Amber Webber (voix de Lightning Dust et de Black Mountain ) et la fausse retenue et le style d’une Kim Deal leader. On se laisse complètement envoûter par ce grain et ce timbre si particuliers qui font, entre autres, la marque de fabrique du groupe et s’adaptent sans souci aux guitares, tantôt acérées tantôt plus relâchées.

On se laisse donc aller dans un rock indie très nineties , comme sur le génial "Voices" rappelant avec plaisir les mélodies semi bruitistes de Sonic Youth ou bien sur "Road", rappelant entre autres PJ Harvey . "Social Disaster" se laisse écouter sans retenue, avec ses guitares en avant et ses changements de rythme ravageurs. Qu’on ne se trompe pas, les Cobson concoctent une musique variée, souvent tendue et partagée entre compositions rugueuses et punky, et ballades finalement peu apaisées ("Blues for hire" et sa lente montée hypnotique et martiale et assez glaçante). "Dream seller vs moment killer", enfin, sonne comme un tube en devenir, revival, efficace et jouissif.

On attend avec grand bonheur la suite de la carrière de ce jeune groupe qui, assez étonnamment, n’est pas encore signé. Un maxi single est actuellement en conception et devrait arriver prochainement ; on surveille tout ceci d’assez près… Tout ce que l’on espère, c’est que ce groupe fort sympathique, et qui a quasiment bon sur toute la ligne, continue dans cette voie et aie le succès qu’il mérite. On croise les doigts !

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

CobSOn


Album de la semaine
À lire également