↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Blind Guardian


Tales from the Twilight World


(03/10/1990 - No Remorse - Power Metal - Genre : Hard / Métal)
Produit par Kalle Trapp

1- Traveler in Time / 2- Welcome to Dying / 3- Weird Dreams / 4- Lord of the Rings / 5- Goodbye My Friend / 6- Lost in the Twilight Hall / 7- Tommyknockers / 8- Altair 4 / 9- The Last Candle / 10- Run for the Night (Live Bonus Track)
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"La transition vers l'esthétique de Blind Guardian"
François, le 06/10/2020
( mots)

Après deux albums qui définissaient leur univers héroïc-fantasy mais musicalement un peu trop bruts de décoffrage (un speed metal rythmiquement assez violent et parfois peu subtil), Tales from the Twilight World est un véritable album de transition pour Blind Guardian. Si vous cherchez l’esthétique du groupe  que vous connaissez, sachez que cet opus est son véritable acte de naissance : la subtilité dans la composition, la dimension épique et progressive qui s’accentuera d’album en album à partir de celui-ci, les petits passages semi-acoustiques … La recette qui fait la renommée de cette formation allemande exceptionnelle est enfin écrite. 


Même si certains titres regardent encore vers les passé ("Goodbye My Friend", "Tommyknockers" en hommage à Stephen King), le long travail de gestation nécessaire à la création de cet album permet de leur donner une autre dimension.  "Welcome to Dying" est ainsi sublimé par les chœurs ou par les changements rythmiques, ainsi que par la qualité du chant d’Hansi Kürsch. Il en va de même pour "Lost in the Twilight Hall" qui n’hésite pas à atteindre six minutes grâce à un véritable travail de composition qui densifie fortement le morceau : moments acoustiques, ruptures rythmiques, chorus épiques …


C’est bien sûr le jeu de guitare qui est ici impressionnant, et ce sur deux aspects. D’une part les mélodies qui sont souvent parfaitement trouvées, complexes et virtuoses tout en étant très épiques et accrocheuses, comme peut le démontrer un court instrumental ("Weird Dreams"), mais c’est une véritable qualité sur l’ensemble de l’opus, même sur les morceaux les plus brutaux. D’autre part, l’osmose entre les deux guitaristes qui permet de véritables moments d’anthologie. Imaginez quand ils sont rejoints par le pape du Power-allemand, Kai Hansen (Helloween puis Gamma Ray en 1990) sur "The Last Candle", un des titres-phares du groupe (écoutez le final a capella en concert, un grand moment de communion avec le public) qui résume bien l’état du groupe à cheval entre deux périodes de sa carrière. 


Mais il ne faut pas s’y tromper, le tournant est irrémédiable. Les références littéraires sont démultipliées, de Tolkien à Stephen King en passant par Frank Herbert. L’iconographie a mûri avec l’arrivée d’Andreas Marshall à l’illustration qui nous offre des pochettes magnifiques. De même, la facette plus douce du groupe se dessine, elle ponctuera désormais son œuvre avec des ballades semi-acoustiques : "Lord of the Rings", avec ses nombreux ajouts aux claviers qui nous transportent en Terre de Milieu, est une des plus belles pièces du Gardien dans le genre. 


Finalement, c’est peut-être "Traveler in Time", le titre d’ouverture, qui résume le mieux cette transition : le chant et les guitares y sont parfaits, l’introduction immersive, les mélodies entraînantes, la construction intelligente et riche (pensez simplement au pont plus apaisé durant le solo) …


Le Power-Metal allemand trouve avec Blind Guardian une reprise de flambeau brillante et passionnante : Tales from the Twilight World ouvre des perspectives musicales intenses qui ne feront que s’améliorer avec le déploiement de sa discographie. 


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également