↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Beastie Boys


The Mix-Up


(25/06/2007 - Capitol / EMI - Hip-Hop - Genre : Autres)
Produit par

1- B For My Name / 2- 14th St. Break / 3- Suco De Tangerina / 4- The Gala Event / 5- Electric Worm / 6- Freaky Hijiki / 7- Off The Grid / 8- The Rat Cage / 9- The Melee / 10- Dramastically Different / 11- The Cousin Of Death / 12- The Kangaroo Rat
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (9 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"On attendait rien de cet album instrumental. Au final, plutôt une bonne surprise"
Maxime, le 08/09/2007
( mots)

On n’attendait pas grand-chose des Beastie Boys aujourd’hui. Leur dernier coup de force remonte à presque dix ans (Hello Nasty) et depuis, le sémillant trio new-yorkais a accumulé les errances de parcours. En 2001, le groupe a été contraint de mettre en faillite son propre label créé en 1992, Grand Royal, ce qui est dommage quand on se souvient qu’il trimbalait dans son girond quelques pépites de l’underground américain (parmi lesquels on citera le jeune songwriter Ben Lee, At The Drive-In qu’on ne présente plus, mais également les truculents Butter 08 auteurs d’un réjouissant album éponyme). Leur carrière dans le business étant tombée à l’eau, les millionnaires aux tempes argentées ont alors fait fructifier leur répertoire au moyen d’un copieux best of (The Sounds Of Science) suivi d’une version digest sortie en 2005 (Solid Gold Hits).

Sur le plan de la composition, les Beastie publièrent en 2004 To The 5 Boroughs, album de hip-hop old school adressé comme une ode à New-York, ville meurtrie par les attentats du 11 septembre. Malgré une production au cordeau, la fantaisie proverbiale des auteurs de "Fight For Your Right" et de "Sure Shot" s’était évaporée au même titre que leurs bidouillages virtuoses épaulés par le producteur Mario C et le DJ Mix Master Mike pour laisser place à un exercice de style solide mais tournant passablement à vide. Jusqu’à cet album, les disques des Beastie Boys alternaient imparables saillies hip-hop pour nerds et instrumentaux farfelus triturés sur on ne sait quoi (ces dernières compositions ont été regroupées dans une anthologie nommée The In Sound From Way Out !). A présent, le groupe opère en centrifugeuse, préférant séparer titres rap et plages instrumentales. Aussi, après un To The 5 Boroughs centré sur leur verve scandée voici que débarque un The Mix-Up totalement dédié à leurs talents de musiciens.

Evidemment, la perspective de s’enquiller un album des Beastie Boys sans qu’à aucun moment leur phrasé loufoque déboule sur les enceintes a de quoi rebuter. The Mix-Up est ainsi un disque mineur mais qui, une fois ses ambitions modestes admises, offre matière à réjouir. Entourés de Mark Nishita aux claviers et d’Alferdo Ortiz aux percussions, les prophètes Hip-Hop des eighties se sont mués en trio instrumentaliste des plus canoniques (guitare – basse – batterie) non pour s’adonner au hardcore foutraque de leur jeunesse mais pour livrer un joyeux disque de funk et de soul-jazz qui renvoie directement à leurs bœufs de l’époque Paul’s Boutique. Sur cette colonne vertébrale rythmique, le trio s’essaye à tous les styles sans jamais lasser : "B For My Name" s’impose comme le générique d’un film de blaxploitation dans lequel les macs préfèreraient jouer à Space Invaders plutôt que de cogner leur gagne-pain en manteau de fourrure, "Electric Worm" joue la carte du dub à l’aise dans ses baskets, l’excellent "Off The Grid" marie rythmique hip-hop et désintégrations psychés avec bonheur, traitement similaire adopté pour "14th St. Break" et ses guitares surf grésillantes. The Mix-Up constitue la bande-son idéale de l’été insouciant et ensoleillé que la plupart d'entre nous n'a pas vécu. Surtout, il porte en germe les prémices d’un nouveau départ pour ses géniteurs, moins tonitruant mais des plus décomplexés. C’est officiel, les Beastie Boys n’ont pas encore entonné leur dernier lyric, et ça fait plaisir.

Si vous aimez The Mix-Up, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également