↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

An Pierlé


Strange ways EP


(07/10/2013 - Pias - Rock pianotique - Genre : Rock)
Produit par

1- The cold song / 2- Wounded heart / 3- Weather chemistry / 4- Acting modestly / 5- Wrong things done / 6- Let’s move / 7- Look at me now
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"An Pierlé nous offre la suite de son précédent album, avec la même magie."
Geoffrey, le 26/11/2013
( mots)

C’est une suite à Strange days, son dernier album studio, qu’il est donné d’écouter avec ce Strange ways sorti sept mois après. Un nom voisin qui prouve la filiation : nous nous trouvons en possession d’un complément, d’un bonus aux onze titres qui nous ont déjà touchés par cette grâce et la sobriété d’An Pierlé. Ici, sept titres vite passés, également au piano, ou la flamande s’exprime de sa puissante petite voix sur de superbes morceaux. On est toujours conquis. 

Et pour cause. Une simplicité et une telle virtuosité dans l’interprétation ne peut laisser indifférent. Car c’est presque une actrice qui chante, qu’on imagine, par les effets de voix, jouer ses situations qu’elle chante. On l’imagine sautiller sur son tabouret, frapper fort son piano pour le faire transpirer autant qu’elle halète sur "Acting modestly" le bien nommé. Lorsqu’elle ne trépigne pas, c’est pour souffler le froid sur des ballades plus calmes, plus posées, telles que "Look at me now", dont la force se trouve dans une belle progression lancinante. Strange ways se fait donc tour à tour vif ou intimiste. Habituée des reprises ("Il est cinq heures, Paris s’éveille", "Such a shame"), ici, c’est "The cold song", magnifié par le flippant Klaus Nomi, qu’elle se permet d’adapter (bien mieux que ne l’a fait Arielle Dombasle), toujours en jouant la comédie, jusqu’à la mort par congélation. Un titre idéal pour illustrer un rude hiver qui s’annonce.

À l’image du précédent album, Strange ways se veut donc sobre et touchant. Pas de fioriture, seulement de la justesse. Chaque note de piano, chaque effet d’interprétation est posée. En revanche, un point diffère du prédécesseur : là où Strange days se voulait cohérent dans une ambiance commune à chaque morceau, Strange ways réussit à battre le chaud et le froid au sein de ces sept titres avec le même talent.
 
 

Si vous aimez Strange ways EP, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

An Pierlé


Strange Days


Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également