↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Amarillo


Tomorrow We'll Be Long Gone


(10/03/2015 - Microqlima Records - Psycho Surf Pop - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Long Gone / 2- Santa Monica / 3- Breaches / 4- Tomorrow
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Du soleil et de la bonne humeur, ça fait du bien."
Clément, le 27/03/2015
( mots)

Jaune... Jaune et je ne parle pas d’un verre de Ricard mais bien du nouvel arrivant du label microqlima records, Amarillo, et de son EP sorti fraîchement en ce mois de Mars 2015. Ce dernier, nommé Tomorrow We’ll Be Long Gone est emmené par le vidéo clip pour le moins singulier du morceau "Breaches". 


Maintenant, comment présenter un groupe tel qu’Amarillo ? L’EP en lui-même remplit parfaitement cette tâche (en même temps c’est le but). Dès la mise en route on démarre sur une pop bien européenne qui s’offre le luxe d’un riff un poil sudiste avec le morceau "Long Gone". La suite s’enchaîne très bien, avec une très belle structure et ce qu’il faut là où il faut pour nous donner un tout très... jaune. Indiscutablement un disque placé sous les rayonnements du Soleil.


Quoiqu’il en soit, Amarillo sait faire jouer son univers. "Santa Monica" atteint son apogée au moment de son break brillamment orchestré. Une potentielle bombe en live. Quant à "Long Gone" et "Tomorrow", nos oreilles nous redemandent rapidement ces mélodies entêtantes et enthousiasmantes.


On remettra néanmoins en question le choix de "Breaches" pour mettre en avant le CD. Ce dernier n’est pas un mauvais morceau, loin de là, mais il demeure tout de même un poil en dessous de ses semblables avec un ensemble qui tend à manquer d’épuration et dont l’abus de claviers au refrain aura vite fait de lasser nos tympans.



Le tout se laisse écouter et ce, très agréablement. Un élan de fraîcheur dans l’environnement de la pop indépendante française. Le groupe ne réinvente rien et ne prétend pas le faire. Il se contente d’intriguer et d’embarquer sur un navire fort bien maîtrisé. Et c’est déjà tant. Affaire à suivre.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également