↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Tim Bowness, nouvel album en bonne compagnie


Etienne, le 05/12/2016

L'ancien bras droit de Steven Wilson - ils jouaient ensemble au sein de No-Man -se prépare à publier son quatrième effort solo le 17 février prochain.

Pour ce troisième album en 4 ans, le britannique s'est entouré d'un casting cinq étoiles, jugez-plutôt: 

Stephen Bennett (Henry Fool), Colin Edwin (Porcupine Tree), Bruce Soord (The Pineapple Thief), Hux Nettermalm (Paatos) et Andrew Booker (Sanguine Hum) forment le groupe qui l'a aidé à enregistrer ce nouvel album;
Comptez aussi les apparitions de Kit Watkins (Happy The Man/Camel), Steve Bingham (No-Man) et du légendaire Ian Anderson (Jethro Tull).

Lost In The Ghost Light sera disponible via le label Burning Shed dans les formats habituels (CD, LP et digital) mais aussi en édition limitée comprenant un mix 5.1 surround par Bruce Soord.

A noter que l'artwork est l'oeuvre de Jarrod Gosling (I Monster / Cobalt Chapel). Le mastering et le mixage étant eux réalisés par la patte experte de Steven Wilson...

Voilà qui promet.


Source : Newsletter
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également
Compte-rendu de concert