↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Furia Sound Festival Edition 2006


"Avec cette nouvelle édition, le Furia Sound Festival fête ses dix ans d’existence. À l’heure de ce premier bilan, les organisateurs ont de quoi être fiers : depuis des débuts timorés, le festival n’a cessé de grandir et de prendre de l’importance. En s’implantant de nouveau sur la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ils ont fait un pari gagnant. L’affiche de l’année dernière, fort réussie, a attirée plus de 50 000 personnes pour une très bonne édition. Avec plus de 60 groupes invités, le Furia était bien parti pour renouveler ce succès en 2006, malgré un temps incertain. Le site se prête admirablement à ces festivités : les dénivellations du terrain forment des amphithéâtres très pratiques pour profiter d’un set assis mais également des buttes que les pogoteurs en furie dévalent à toute vitesse pour rejoindre la fosse…avant de les remonter péniblement quelques minutes après. Toutes les meilleures conditions sont ainsi réunies pour passer un excellent week-end bercé de binaire non-stop."
Maxime, le 29/06/2006
Avec cette nouvelle édition, le Furia Sound Festival fête ses dix ans d’existence. À l’heure de ce premier bilan, les organisateurs ont de quoi être fiers : depuis des débuts timorés, le festival n’a cessé de grandir et de prendre de l’importance. En s’implantant de nouveau sur la base de loisirs de Cergy-Pontoise, ils ont fait un pari gagnant. L’affiche de l’année dernière, fort réussie, a attirée plus de 50 000 personnes pour une très bonne édition. Avec plus de 60 groupes invités, le Furia était bien parti pour renouveler ce succès en 2006, malgré un temps incertain. Le site se prête admirablement à ces festivités : les dénivellations du terrain forment des amphithéâtres très pratiques pour profiter d’un set assis mais également des buttes que les pogoteurs en furie dévalent à toute vitesse pour rejoindre la fosse…avant de les remonter péniblement quelques minutes après. Toutes les meilleures conditions sont ainsi réunies pour passer un excellent week-end bercé de binaire non-stop.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Black Mountain


Destroyer


"

Cela vous aura peut-être échappé, mais Black Mountain a discrètement rendu l’âme il y a de cela un peu plus de deux ans. Oh, rien d’aussi dramatique qu’un split avec tambours et trompettes, rien qu’un départ en catimini, celui du couple Amber Webber - Joshua Wells à qui l’on doit le sémillant projet alternatif Lightning Dust, dont on attend par là même un nouvel album très bientôt. Sans annonce, communiqué ni explications, alors que les canadiens venaient d’écoper de leur plus beau succès critique avec leur magnifique IV. Bien sûr, les choses sont loin d’être aussi simples, et la note accordée à ce Destroyer vient d’ailleurs démentir la sentence prononcée en début de paragraphe. Néanmoins, une page se tourne, et autant on oubliera sans doute assez facilement le cogneur Wells - remplacé poste pour poste par Adam Bulgasem, autant il sera bien plus ardu de faire abstraction du chant mystique de Webber qui nous laissera à jamais orphelins.

"
À lire également