↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Red Hot Chili Peppers


Date : 09/06/2006
Salle : Bercy (Paris)
Première partie :
Alice, le 14/06/2006
( mots)
Les murs de Bercy en tremblent encore, les Red Hot Chili Peppers étaient de passage à Paris les 8 et 9 juin dernier. Un Bercy complet, des fans impatients et une première partie qui a fait ce qu'on appelle un bide total. Il est vrai que le public rock des Red Hot n'a pas fait un accueil très chaleureux à Dizzee Rascal, première partie rap hip-hop américain : en effet, c'est tout un Bercy qui n'a cessé d'huer ces pauvres rappeurs qui sont vite repartis bredouilles sur un "Thank you" mais qui ressemblait nettement plus à un "Fuck you" ! Tout Bercy se soulève alors quand le groupe entre en scène, toutes guitares saturées dehors. Euphorie totale pendant "Can't stop" ; côté setlist, les meilleurs morceaux des Red Hot s'enchaînent : beaucoup de titres du très bon Californication ("Scar Tissue", "Around the world", "Parallel universe", "Right on time", "Califonication") mais aussi les incontournables "By the way" ou encore "Don't forget me". Au final, il n'y aura que peu de titres de Stadium Arcadium : "Charlie", "Snow", "Dani California", "Warlocks", "Tell me baby" mais aussi l'excellent "Wet Sand". Concert agrémenté de trois étonnantes reprises : gros coup de coeur pour "How deep is your love" des Bee Gees, "I feel love" de Jimmy Sommerville (chantées par le guitariste John Frusciante), et "Sunday Bloody Sunday" de U2, un pur régal. Au final, une heure et demi de show, ça peut paraître court sur le coup, mais on ressort de la salle absolument exténué tellement l'ambiance a été folle. Avec une prestation scénique sans faille, un jeu de lumières époustouflant, il est clair que le public a répondu présent de façon unanime.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également