↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Queens of the Stone Age


Date : 09/05/2007
Salle : Elysée Montmartre (Paris)
Première partie :
Maxime, le 20/05/2007
( mots)

Tour de chauffe pour les Queens Of The Stone Age avec ces quelques dates européennes, rampe de lancement pour leur cinquième opus, Era Vulgaris, qui débarquera dans nos contrées le 11 juin. On passera sur les péripéties homériques qui ont suivies l’annonce de cette date (prévue initialement en juin puis reportée début mai avec des galères pas possibles pour changer les billets) pour venir tâter le pouls de quelques uns des 11 titres qui composeront la galette. Après une mise en bouche inégale assurée par un DJ surfant maladroitement entre classiques de Faith No More ou de Soundgarden et immondices rock FM accueillies comme elles se doivent sous les huées du public, le gang du géant rouquin investit la scène. Chemise à carreaux presque aussi vive que sa tignasse, Josh Homme s’entoure d’un line-up légèrement modifié, le couple Johannes/Schneider se voyant remplacé derrière les claviers et à la basse respectivement par Michael Shuman et Dean Fertita. Visiblement content de revenir en hexagone, le groupe se mue rapidement en bande d’équarrisseurs mal dégrossis débitant des compos qui, à première vue, donnent déjà un avant goût assez sûr de la nouvelle production de la nébuleuse QOTSA : sèches, saccadées et brutales. Les velléités pop de Lullabies To Paralyze se sont estompées derrière des titres cossus, robustes, puissamment charpentés par des riffs kilotonniques concassés par un boogie raide. Immédiatement jouissif mais risquant, sur la longueur, de sombrer un brin dans la redondance. Attendons cependant la réalisation finale et la production, sûrement décisive, de Chris Goss, avant de nous prononcer. Astucieusement, le combo intercale quelques classiques entre chaque nouveau titre. Fédérateurs "Regular John", "The Lost Art Of Keeping A Secret", "Feel Good Hits For The Summer", "Go With The Flow", "Little Sister" et autres se chargent de réveiller par intervalles un public parfois amorphe. Un rappel court serti par le définitif "A Song For The Dead" se charge de clore l’affaire. Une petite heure et quart s’est écoulée et le groupe quitte les lieux, sans entonner "No One Knows", point de passage désormais inutile pour un répertoire si dense et solide, ce qui ne manquera pas de provoquer quelques mécontentements. Espérons toutefois que, contrairement à la tournée précédente, QOTSA ne se contente pas d’un petit concert-showcase et de quelques festivals pour défendre son album. On attend tous une véritable date d’une durée plus consistante, avec un nouvel opus digéré par nos oreilles. D’ici là, on piaffe en attendant leur passage cet été au Furia Sound Festival et aux eurockéennes…

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct