↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Franz Ferdinand


Date : 02/11/2004
Salle : La Trocardière (Nantes)
Première partie : The Kills
Toutoun, le 07/11/2004
( mots)
Ah làlàlà... La Troc', ça faisait bien 7 mois que je n'étais plus venu ici... en fait la dernière fois c'était pour mes exams ! (merci la fac). Mais revenir pour Franz Ferdinand et The Kills en première partie s'il vous plaît, ça, ça fait plaisir. Car The Kills m'ont déjà marqués une fois : lors de la Route du Rock 2004, et seuls mes meilleurs souvenirs étaient encore présent dans ma mémoire. En guise de première chanson, on a eu le droit à un titre qui sera sur le prochain album, sorte d'intro montant tout en puissance. Ça sonne plutôt bien et ça change un peu de ce qu'ils faisaient d'habitude. Ce qui vient ensuite est plus connu : "Fried my little brains" ou encore "Fuck the people". Leur show fait toujours plaisir à voir, on a encore le droit à des têtes-à-têtes presque amoureux (vous dîtes si on gêne hein ?) et les passages où le guitariste se prend pour un mime me font toujours marrer (en même temps, il me suffit d'un rien). Mais une grosse demi-heure suffit quand même à nous lasser de leur son, rythme constamment binaire, guitare jouée en étouffé, ce qui donne à la longue un sentiment de musique abrutissante. 8h40, les lumières se rallument, les gens commencent à se ré-affoler pour aller vers le devant de la salle, ça fait presque du bien tiens. Environ 9h, les lumières s'éteignent enfin et l'énorme rideau qui servait à masquer les préparatifs du groupe (avec d'ailleurs la tête d'un type inconnu au bataillon) tombe enfin. Je vous refait pas les cris des midinettes, vous imaginez très bien je suppose. En même temps, il y aurait presque de quoi : il faut juste souligner le style vestimentaire des membres de Franz Ferdinand : petites chemises très (très) serrées autour de gros biceps (c'est clair qu'ils sont costauds les gaillaurds). Bref, des playboy en puissance quoi. Mais bref, nous, on était là pour la musique ! Et on ne fut pas déçu ! (Autant le dire tout de suite hein ?) En même temps, commencé par "Mickael", "Take me out", ça met de l'ambiance ! Et de l'ambiance il y en eut. Il faut dire qu'avec 5-6 singles qui passent sur les ondes et leur musique qui sonnent un peu toujours pareil, le publique n'est jamais trop dépaysé et il lui est facile de chanter les refrains à la place du groupe. Mais avec un album qui ne fait environ que 45 minutes, c'est un peu difficile de tenir 1h30 (plus même en réalité), c'est ainsi qu'on a eu le droit a 4-5 nouveaux singles du prochain album, très bons d'ailleurs mais c'est marrant comme la grande majorité du publique ne fait plus rien quand il ne sait plus sur quel pied danser ! C'est toujours sympa aussi quand le groupe prend le temps de se présenter, discuter avec le public, peut-être que les groupes qui sont passés par là et qui maintenant vendent 2 ou 3 fois plus de CD devraient s'y remettrent, au lieu de balancer quelques « merci » comme ça dans le vide (comment ça Muse ?). Sans oublier un jeu de scène plutôt sympathique où les guitaristes faisaient le concours de "c'est moi qui sautent le plus haut" et "oui mais c'est moi qui fait le riff le plus simpliste que tout le monde reprend en c?ur que j'ai même pas peur de m'arrêter pour boire un coup", leur production fait en intégralité (avec un "Matinée" plus que déjanté) plus plusieurs nouveautés qui annoncent un 2ème album dans la même veine que le premier, un son plus que potable étant donné l'architecture de la salle (imaginez un énorme garage de béton) et durée de show honorable (environ 1h45 si mes souvenirs sont bons), vous obtiendrez un Toutoun plutôt de bonne humeur à la sortie. Oui c'était bien loin des concerts fracassants plein de pogos mais l'ambiance était là (avec environ un bon 50% du public qui dansait comme des tarés) et la musique rafraîchissante, presque naïve. Une bonne soirée donc, un groupe que je conseille complètement d'aller voir aussi, et un GRAND merci à mon ptit Jordou qui encore une fois m'a fait un super cadeau ! (Oui on est comme ça nous chez Albumrock, on aime les cadeaux !)
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine
À lire également