↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique Livre

METALLICA - que justice soit faite!


Joel McIver est un journaliste qui a interviewé le groupe plus de soixante fois, et étant lui-même devenu un grand fan, il tient à en donner pour leur argent aux aficionados du groupe de Los Angeles, basé à San Francisco.

"Joel McIver. Editions Camion Blanc. 2005. 550 pages"
Rudy, le 20/08/2021
( mots)

Après que l'auteur a bien rendu les rencontres des membres, leurs background et les premières années du groupe, le livre rectifie quelques faits historiquement erronés. Mais surtout, il est entrecoupé de chapitres intitulés: la vérité sur..., en l'occurrence sur 'Master of puppets', la mort de Cliff Burton, 'Load'/'Reload', Napster etc. Tous plus intéressants les uns que les autres, ces chapitres font la nique à certains "mythes" autour du groupe, comme le leadership de Lars et James par exemple. Néanmoins, on remarque parfois que l'opinion de l'auteur est contredite par les dires des musiciens eux-mêmes. Un exemple étant que la première batterie de Lars ne lui aurit pas été offerte par sa grand-mère, alors que celui-ci confirme l'histoire lors de son passage au "Qui veut gagner des millions" américain...

De petites erreurs se glissent parfois, comme la date de naissance de Kirk: en janvier plutôt qu'en Novembre, mais rien de rédhibitoire tant le livre est bourré d'anecdotes amusantes, comme celle de Gene Hoglan (Testament etc) qui se fait rembarrer pour acheter le t-shirt DIY d' Iron Maiden que porte Hetfield. Ou ce même James qui avoue ne pas avoir apprécié la tournée "Monsters of rock" de 1988, celle-ci l'obligeant à faire face aux maris de groupies dans pas mal de villes où ils repassaient après les débauches de précédentes tournées.

Aussi, beaucoup de musiciens interviennent, notamment le premier bassiste Ron McGovney, mais aussi les parents de Cliff Burton, un journaliste suédois local qui couvrit la mort de ce dernier ou encore John Marshall, le roadie qui remplaça Hetfield à la guitare après sa fracture du poignet ou après sa brûlure sur scène en 1992, et qui était aussi présent lors de l'accident de bus mortel pour le bassiste.
.
L'auteur remet son costume de journaliste pour étayer le combat de Lars contre Napster  de manière objective, même si le livre a été écrit en 2003 et que l'époque Napster et autres Emule semble bien loin...

Enfin, les albums sont bien décortiqués, avec des analyses complètes et détaillées. Et comme la plupart des fans, l'auteur n'a pas du tout aimé Load, et notamment 'Bleeding me', au contraire de votre serviteur (ce solo à la wah-wah!)... mais il fait en tout cas montre d'honnêteté et le livre se lit agréablement.
.

En savoir plus sur Metallica
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également