↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Texas


Careful What You Wish For


(21/10/2003 - Mercury - - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Telephone X / 2- Broken / 3- Carnival Girl / 4- I'll See It Through / 5- Where Did You Sleep? / 6- And I Dream / 7- Careful What You Wish For / 8- Big Sleep / 9- Under Your Skin / 10- Carousel Dub / 11- Place In My World / 12- Another Day
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (6 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.0/5 pour cet album
"Un nouvel album bien décevant pour les fans de la première heure..."
Aurélie, le 05/11/2003
( mots)

Secrètement, j'attendais de ce nouvel opus un retour vers le rock de Ricks Road, album souvent mésestimé et pourtant à mon sens le plus réussi du groupe. La pochette - un portrait de la chanteuse Sharleen Spiteri surmonté d'une sorte de croix de peinture rouge - pouvait me le faire croire, tant elle paraissait inspirée par la pochette du dernier album des New Order, Get Ready.
Mais je savais déjà que cela était impossible, étant donné les directions explorées par les précédents White on Blonde et The Hush. Le titre même de l'album, sorti il y a maintenant quinze jours, aurait dû m'inciter à la prudence ! (Be Careful What You Wish For = faites attention à vos souhaits…).
Le contenu ne fait donc que confirmer mes peurs : loin de revenir à leurs premières amours, Texas poursuit ses "mauvaises fréquentations", cette fois avec le rap, le hip-hop et la techno. Logique, lorsqu'on engage l'arrangeur de Madonna... mais était-ce pour autant indispensable ? Prenons pour exemples "Place in My World" et "Carnival Girl" : mais que vient donc faire la voix mâle style Wycleff Jean derrière celle de l'écossaise Sharleen Spiteri ?
Attention, je n'ai pas dit que tout était mauvais sur cet album... "Big Sleep" par exemple accomplit un retour plutôt réussi vers la ballade country des débuts, tandis que "Carrousel Dub" prouve que la collaboration pop / hip-hop peut donner un titre à la fois efficace et original, bénéficiant de nombreuses trouvailles sonores. Mais même là, le bilan est loin d'être totalement positif : dommage en effet que la voix de Sharleen Spiteri ne se fasse entendre qu'à intervalles, pour une sorte de sample électro trop répétitif.
Disons que d'une manière générale, les refrains ont une fâcheuse tendance à gâcher le reste des chansons (cf. "Broken"). De même le doublage de la voix de Sharleen Spiteri par une autre voix féminine me semble tout à fait inutile, inesthétique même. Pas une chanson n'y échappe, même si dans certains cas cela est moins gênant que dans d'autres. Ainsi, dans "Another Day", la chanson empreinte de nostalgie qui clôt l'album, le doublage passe presque inaperçu, tandis que dans "I'll See Through", il gâche littéralement un titre qui avait pourtant beaucoup à offrir (une superbe introduction au piano par exemple)...
En résumé : un album qui fera sûrement les beaux jours de la radio mais qui ne fera certainement pas date dans l'histoire de la musique.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

Texas


Album de la semaine
À lire également