↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Shout Out Louds


Howl Howl Gaff Gaff


(24/05/2005 - Capitol Records - pop rock / new wave - Genre : Rock)
Produit par

1- The Comeback / 2- Very Loud / 3- Oh, Sweetheart / 4- A Track And A Train / 5- Go Sadness / 6- Please Please Please / 7- 100 ° / 8- There's Nothing / 9- Hurry Up Let's Go / 10- Shut Your Eyes / 11- Seagull
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.5/5 pour cet album
"... ou comment de sexy pop stars nordiques ne s'en sortent pas si mal que ça."
Bylli, le 08/09/2006
( mots)

A l’heure où la Scandinavie se révèle excellent producteur de rock’n’roll raffiné (Raveonettes, Sigur Ros…), le quintette des Shout Out Louds tente de s’attirer les lumières du succès avec ce Howl Howl Gaff Gaff, premier véritable album, et a de sérieux arguments à faire valoir pour parvenir à ses fins.

Leader sexy et charismatique, Adam et sa voix débordante de sex appeal mènent une formation qui enchaîne ce qui s’apparenterait à une pop rock efficace. Et pourtant, que ce disque simple peut paraître curieux. A la fois homogène (les chansons ne ressemblent pas toutes, mais on frise tout de même parfois la redondance) et extrêmement diverse dans la qualité, ce premier opus parvient à déconcerter, mais probablement pas de la façon dont cela était voulu.

Si le disque est à l’opposée de la diversité d’un album blanc des Beatles, sa variété provient du niveau des morceaux, qui oscillent invariablement entre « atmosphérisme » très réjouissant et ce que l’on serait tenter de nommer « soupe ». La façade de l’édifice en est un excellent exemple. Passé cet agréable "The Comeback" d’ouverture, puissante ascension relativement bien enlevée, "Very Loud" plombe immédiatement l’ambiance soufflée quelques minutes plus tôt. Si on relève la tête avec "Oh Sweetheart" et "A Track And A Train", ce n’est pas pour aller très loin. C’est après ces quelques coups d’essais que l’on doit se rendre à l’évidence : Shout Out Louds ne sont doués que dans ces quelques morceaux de stratosphère et de volupté qui parsèment le disque. "Go Sadness" est une étonnante ballade qui redonne la foi en un groupe qui parait malheureusement irrémédiablement attiré par les sirènes d’un succès pop qui pourrait leur tendre les bras. Au rayon pop rock, reconnaissons au passage que "Pease Please Please" et sa mélodie entraînante atteignent leur but sans difficulté.

Cet album tout sauf quelconque aurait mérité un brin d’audace, qui semble pointer le bout de son petit nez lors de cette magnifique fermeture, une issue dont devrait être pourvu chaque album, une de celles qui font regretter la fin du disque. Qu’il est doux ce "Seagull", et qu’il jure avec les quelques taches précédemment mentionnées…

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également