↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Manu Chao


La Radiolina


(03/09/2007 - - world music - Genre : Rock)
Produit par

1- 13 Dias / 2- Tristeza Maleza / 3- Politik Kills / 4- Rainin in Paradize / 5- Besoin de la lune / 6- El Kitapena / 7- Me Llaman Calle / 8- A cosa / 9- The Bleedin Clown / 10- Mundorévès / 11- El Hoyo / 12- La Vida Tombola / 13- Mala Fama / 14- Panik Panik / 15- Otro Mundo / 16- Piccola Radiolina / 17- Y Ahora Qué ? / 18- Mama Cuchara / 19- Siberia / 20- Sone Otro Mundo / 21- Amalucada Vida
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (11 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Nouvel album, longtemps attendu. Une réussite."
Caroline, le 19/09/2007
( mots)

Cinq ans déjà qu'on attendait l'album de notre altermondialiste préféré. Depuis Proxima Estacion Esperanza, Manu Chao n'avait sorti que Sibérie m'était contée, en 2004, tiré à moins de 200 000 exemplaires et distribué en librairie. Entre temps, le musicien n'a pas chômé. En dehors de ses propres tournées en Amérique du Sud, dont un concert à Sao Paulo avec Tiken Jah Fakoly, il s'est employé à produire différents artistes. Parmi eux, Amadou et Mariam et le succès de Dimanche à Bamako.

Dans La Radiolina, longtemps attendu par les fans, 21 titres. Même recette que pour les précédents opus: des mélodies naïves, parfois simplistes, des refrains entêtants. Mais cet album marque un renouveau de l'artiste : les guitares sont de retour, plus présentes que dans les précédents, et certains titres évoquent l'aventure Mano Negra , il y a vingt ans déjà. Derrière elles, on retrouve ce qui a créé « l'ambiance Manu Chao » depuis son premier album solo : un univers qui fait le grand écart entre plusieurs continents, empruntant des accords à l'Amérique du Sud, des instruments à l'Afrique, une langue à l'Europe.

Plus rock, plus riche, plus éclectique que les précédents, La Radiolina est une bonne surprise. On croyait Manu Chao résigné à reprendre inlassablement les mêmes mélodies, changeant ici les paroles, là un accord. Il prouve aujourd'hui qu'il peut toucher à tout : les guitares gitanes laissent échapper des notes gorgées de soleil dans "Me Llaman Calle" ; des riffs électriques surprennent l'oreille, appuyés sur des sons très dub, dans "El Hoyo" ; les couleurs chaudes de l'Andalousie emplissent l'ambiance de "La Vida Tombola"... On retrouve le son de la Mano Negra sur l'amusant "Panik Panik" et dans les accords rock de "Siberia". Petit coup de coeur pour l'excellent "Sone Otro Mundo", une jolie ballade instrumentale qui mêle à merveille les diverses influences de l'artiste.

Manu Chao nous a fait patienter, avant de dévoiler cet album, nous mettant l'eau à la bouche avec un EP avant l'été, d'ailleurs chroniqué sur AlbumRock. Il a profité de ce temps pour s'imprégner de ses voyages, de ses rencontres, d'autres musiques. Et enrichir son univers. La Radiolina n'en est que plus réussi.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Manu Chao


Rainin in paradize


Album de la semaine
À lire également