↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Linkin Park


Meteora


(25/03/2003 - Warner Music - Neo metal - Genre : Hard / Métal)
Produit par Don Gilmore, Linkin Park

1- Foreword / 2- Don't Stay / 3- Somewhere I Belong / 4- Lying From You / 5- Hit the Floor / 6- Easier to Run / 7- Faint / 8- Figure.09 / 9- Breakin the Habit / 10- From the Inside / 11- Nobody's Listening / 12- Session / 13- Numb
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (66 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Un météore dans le rayon rock, revoilà les Linkin Park dans une forme olympique!"
Lilian, le 11/05/2003
( mots)

Personne, bien sûr, n'a oublié le phénomène Linkin Park ! Avec leur premier album, "Hybrid Theory", ils sont devenus en un rien de temps le groupe le plus populaire du néo-Métal dans le monde ! Ce qui pourrait rendre des milliers de gens heureux de voir enfin ce genre musical sur un piédestal. Paradoxalement, on a préféré juger Linkin Park comme un groupe né pour faire de l'argent. Jalousie ? Peut-être. Pourtant Linkin Park est bien un groupe de rock, avec une histoire, des gars talentueux et un style, et n'est pas un boys band composé sur casting comme certains voudraient le (faire) croire.

Avec "Meteora", le combo californien confirme qu'il est un groupe de qualité. Il faut dire qu'après le très pénible hip-hopeux "Reanimation", on avait un peu peur de la suite. Cependant, la clef du succès paraît simple, on reprend les mêmes ingrédients que sur "Hybrid Theory", on corse un peu le tout au chant et surtout à la guitare saturée, et c'est reparti.

Et le résultat est vraiment bon. L'album s'ouvre sur une courte intro d'ambiance quasi inutile, vu que le second morceau "Don't stay" annonce aussitôt la couleur à coup de scrach et de lyrique puissante. Beaucoup de nouveaux sons sont utilisés dans un album plutôt homogène. On peut d'ailleurs regretter qu'il n'y ait pas beaucoup de surprise. Le mélange entre le rap de Mike Shinoda et le chant toujours plus déchiré de Chester Bennington est toujours aussi judicieux et bien foutu. Pas moyen de se dire, "ça saoule le rap !" sans être immédiatement remis en place par une bonne couche de métal efficace. "Easier to run" offre un moment de répit au milieu d'un album agité, tout comme l'étonnant "Breaking the Habit", qui est bel et bien un morceau pop, au chant clair et à la guitare douce, un régal ! Autre fantaisie, le titre "Nobody's Listening" avec en fond, un sample de musique typique chinoise et sans guitare, suivie d'un titre exclusivement musical, comme sur le premier album. Le style de musique qu'on verrait bien dans un de ces films d'action à la Matrix. "Numb" conclut très bien un album justement équilibré, ni trop long, ni trop court.

Les Californiens, fort de leur jeune âge n'ont pas fini de faire parler d'eux, et s'ils continuent dans ce sens, on sera bien obligé, un jour, de les classer parmi les plus grands groupes de rock !
Que les réfractaires s'y essayent !

Note de 1.0/5 pour cet album
Toutoun, le 27/06/2003

Deux ans après leur best-seller "Hybrid Theory" le combo californien revient de plus belle et armé des atouts qui les ont fait marcher dans leur premier opus, à savoir un gros travail de production et de mixage/effets sur les parties instrumentales. Malheureusement (et autant vous le dire tout de suite), cette fois-ci la machine ne prend pas et on reste plutôt sur sa faim lorsque l'album est enfin fini ! Pour cause à ce gros ratage, les chansons formatées pour la radio (3"30 au maximum !!), une musique trop anesthésiée qui empêche touts décolage dans les pogos. En finitude, moi (mais évidemment c'est juste mon avis, vu comment à réagi la presse) je l'ai pas du tout aimé et classe maintenant "Linkin Park" dans les groupes dits de "Nu"-metal, bien rangés avec Limp Bizkit, d'ailleurs j'en irai même à le ranger à côté de "chefs d'oeuvre" tels Sum41 et Blink182 (tout en sachant qu'ils ne jouent pas dans la même cour, entondons nous bien là-dessus) mais surtout pas (et comme on l'a beaucoup vu) aux côtés de KoRn...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Linkin Park


One More Light


Critique d'album

Linkin Park


The Hunting Party


Critique d'album

Linkin Park


A Thousand Suns


Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct