↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jesu


Sun Down/Sun Rise


(23/04/2007 - Aurora Borealis - Post-rock / Shoegaze - Genre : Rock)
Produit par

1- Sun Down / 2- Sun Rise
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (2 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Justin K. Broadrick dans toute sa splendeur."
Lee, le 08/11/2007
( mots)

Est-ce un dieu ou le diable en personne qui prit possession du corps de Justin K. Broadrick ? Nul ne connaît de réponse définitive à cette question, pourtant nombreux sont ceux qui se la posent... Avec son nom, il aurait pu être un grand écrivain mais cet anglais de 38 ans compose, depuis son tout jeune âge, des musiques créatrices d'un respect vénérable. C'est pour cette raison qu'il est aujourd'hui nécessaire de rendre hommage à Justin K. Broadrick et à son talent.

Pas meilleur choix que de s'intéresser à un beau disque, Sun Down/Sun Rise de Jesu, une formation récente de l'homme à la capuche. C'est même son principal projet post-Godflesh duquel il dépassait déjà les frontières du metal, tout en gardant une certaine éthique propre à ses goûts. "Sun Down" et "Sun Rise" sont deux chansons d'une quinzaine de minutes chacune. Elles apparaissaient jusqu'alors sur la version japonaise de Conqueror et sont aujourd'hui disponibles sur de très beaux vinyles. En effet, il existe différents pressages. Sachez juste qu'au total il n'y en a que très peu sur le marché et qu'ils sont différenciés par leur couleur respective : certains étant gris, jaune ou rouge clair, d'autres étant même transparents...

Quelle est donc la particularité de Jesu ? Si ce ne sont ces magnifiques éditions limitées, Sun Down/Sun Rise possède tous les atouts d'un EP difficilement oubliable. Déjà par son style plutôt osé, une sorte d'artifices musicaux au milieu d'une atmosphère glauque. Car, bien que Jesu peut s'apparenter au post-rock, il serait réducteur de s'en arrêter à cette simple définition. Il est vrai que les guitares mélodiques s'impreignent de mouvements lents et réguliers mais elles n'accélèrent jamais leurs rythmes de croisière. Sur "Sun Down" Broadrick transcende des guitares lourdes. Après des riffs empreints de metal, la chanson trouve son juste équilibre par l'ajout perpétuel de nouveaux sons se perdant dans des programmations discrètes mais puissantes. La grosse basse de Diarmuid Dalton ne fait qu'accentuer les planants et interminables accords. Et puis, à la surprise de tous, Justin Broadrick chante, non plus d'une voix rauque et grave, mais comme des murmures s'échappant à travers de sombres échos lointains et impénétrables. Dans "Sun Rise" les machines sont beaucoup plus distinctes mais le climat ne change pas. Jesu déverse toute sa douleur, sa souffrance par des tirs de roquettes indus. Cependant, il n'y a guère d'espoir dans la musique de Broadrick. Elle s'attache à une résignation constante de l'être qui se laisse transporter dans des courants d'airs chauds.

C'est grâce à une défécation de sa rage que Justin K.Broadrick étend sa spiritualité dans Jesu comme un prolongement de Final, son projet solo élaboré à l'âge de 13 ans. Après avoir écouté Jesu vous ne regarderez plus l'obscurité comme avant. C'est elle qui, par ses yeux, vous montrera le soleil, votre lumière éblouissante.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Crown Lands


Fearless


"

Les amateurs auront reconnu dans cette accroche imagée la référence à Rush, qui se justifie par les liens nationaux mais surtout esthétiques qui unissent le trio canadien historique à Crown Lands.

"
À lire également
Compte-rendu de concert