↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jad Wio


Sex Magik


(08/10/2007 - Discograph - glam rock - Genre : Rock)
Produit par

1- Das ist... / 2- Les habitudes n'existent pas / 3- Aiwass / 4- Sauvage / 5- Je déconne / 6- La monnaie vivante / 7- Mademoiselle D / 8- Avalanches / 9- Loups / 10- Barbèlô / 11- Sans début ni fin / 12- 666 Magik / 13- ... L'histoire
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (9 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Désirs et fantasmes toujours inassouvis chez Jad Wio."
Lee, le 05/11/2007
( mots)

Groupe français incomparable, Jad Wio sort cette année Sex Magik, un nouvel album plus chaud et sexy que jamais. Dominée par Denis Bortek, auteur-compositeur invétéré, cette formation délivre chaudement, depuis le début des eighties, un rock déluré et sensuel à l'esthétique glamour et stonienne. C'est avec une excitation réelle que l'on s'éprend du nouveau chapitre des désirs inassouvis: Histoire de Lilith Von Sirius.

Assumant pleinement ses racines, Jad Wio réalise un enregistrement tout en français dans le texte. Peut-être moins directes que dans Contact, les paroles mélangent toujours excentricité et poésie. Mais elles gagnent en douceur et profondeur. Celles-ci témoignent d'une maturation évidente et parfaitement gérée. Même si les textes réprésentent un aspect dynamique et important dans le dispositif créatif de Bortek, la musique qu'il produit trouve son élan dans une culture punk léchée de cold. Composé avec son éternel complice Kbye, fiche d'écoute de Sex Magik Histoire de Lilith Von Sirius.

L'album commence par "Das ist..." qui présente la véritable histoire d'une courtisane de luxe nommée Lilith Von Sirius. Sans cesse tournées, comme à leur habitude, autour du sexe, les paroles cherchent des jeux mots coquins: "Une poupée désir, une poupée de sentiment". La très bonne réalisation du disque accentuée par les programmations et la basse de Tristan Abgrall ne souffre d'aucunes lacunes. Les guitares stoniennes réunissent passé et présent dans "Les habitudes n'existent pas" où Bortek assène sans pitié "C'est une putain facile, une catin docile". Soutenue par un rythme obsédant, cette chanson symbolise à merveille la magie de Jad Wio. Le chant monte très haut sur "Sauvage" et, sans perdre de l'altitude, les six cordes délivrent riffs et notes d'une complicité d'âmes soeurs. Celle-ci est encrée tout au long de Sex Magik. Denis Bortek se matérialise en prostitué pour la ballade "La monnaie vivante" triste et sérieuse à la fois. Une identification plus clairement phrasée dans "Sans début ni fin" qui retrouve une acoustique théâtrale parsemée de piano. Lilith Von Sirius dévoile son vrai nom Diana Orlow. Plus question de jouer ou de se cacher derrière un nom de scène, la courtisane de luxe est désormais... Soumise.

Jad Wio oralise donc ses propres désirs à travers des références bibliographiques plutôt chaudes. Mais les influences ne s'arrêtent pas là. Le thème de l'animal occupe bien sa place dans l'album et Bortek emprunte, à cet effet, une voix grave et tendre. Comme sur "Loups" ou "Mademoiselle D": "L porte un python serré à la taille"... "La danse des chauves-souris". A la fin, "666 Magik" (prononcer zex comme 6 en allemand) voît, par l'oeil de la Bête, la mort de Lilith. Poupées et marionnettes disparaissent pour un temps, on l'espère, éphémère.

Il est clair que quand Denis Bortek et Kbye enlacent "les doigts autour du manche de la guitare" c'est pour évoquer toutes vos envies, dépasser vos désirs les plus fous et pénètrer vos fantasmes les plus malsains. Sortez couverts quand même, Jad Wio n'est pas un moyen de contraception!

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également