↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Emilie Simon


Vegetal


(03/06/2006 - Universal - Electro-pop - Genre : Autres)
Produit par

1- Alicia / 2- Fleur de Saison / 3- Vieil Amant / 4- Sweet Blossom / 5- Opium / 6- Dame de Lotus / 7- Swimming / 8- In the lake / 9- Rose Hybridge de The / 10- Never Fall In Love / 11- Annie / 12- My old friend / 13- En cendres
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Vegetal est le troisième album d'Emilie Simon, aussi puissant que fleuri... "
Laura, le 03/06/2009
( mots)

Qu’elle est jolie, la jeune Emilie Simon, avec son sourire d’ange et ses belles gambettes ! Mais derrière ses allures de femme fragile et délicate, Emilie Simon n’est absolument pas une débutante dans le domaine musical. Issue d’une famille de musiciens, Emilie a écrit et produit un premier album pop trip hop très convaincant, et une bande originale planante pour un film de pingouins aussi excitant qu’un dimanche pluvieux chez mamie Colette (La Marche de l’Empereur).

Après cela, on avait des raisons de penser que le troisième opus, Végétal, allait valoir le coup d’oreille. Et sortir des sentiers battus, forcément. Car Emilie Simon est une femme singulière. Avec elle, le mot artiste prend tout son sens. Emilie Simon, c’est certain, a un véritable style, absolument personnel, absolument reconnaissable. Cette brune à couettes est une véritable nymphe de la musique. Elle chante, a une voix qui le lui permet sans complexe, et joue d’instruments plus ou moins étranges ; on peut citer le piano, la guitare, mais aussi cet espèce de gant électronique produisant des sons étranges.

Sur Végétal, si quelque chose peut frapper, c’est bien l’incroyable cohérence de l’album. Le titre n’est absolument pas fait pour décorer, ça non. Toutes les sonorités de cet album ont ce côté un peu naturel et sauvage, a tel point qu’on aurait l’impression qu’Emilie serait simplement allée les cueillir quelque part, avant d’y ajouter sa belle voix. Absolument tout sur Végétal a un rapport plus ou moins lointain avec la flore, de la douce prélude sur violons "Alicia", qui compose des bouquets de rose, à "Fleur de Saison" (faut-il vraiment expliquer le rapport ?) en passant par "Le vieil Amant", complainte terriblement mélancolique d’une femme qui tente de regagner un amour perdu avec du muguet.

Au fil de l’album, Emilie Simon prend plusieurs visages. Sur "Rose Hybride de Thé", elle se la joue femme fatale aux multiples jeux de mots floraux, sur sons électro-classiques entraînants. Sur "Annie", elle devient conteuse de mauvaise aventure. Mais sur "My old Friend" (pas de panique, Emilie a un très bon accent), la chanteuse semble jouer le rôle de la tristesse elle-même, ce qui donne une chanson à donner des envies de suicide, bourrée de ces sons étranges qui font l’originalité de l’album. On retiendra également "Swimming", très puissante et agréable en live, sur laquelle les clapotis de l’eau sont reproduis à l’aide d’un instrument très simple : une bassine d’eau surmontée d’un micro. Le son n'est pas pré-enregistré, il y a déjà ce qu'il faut dans la nature. 

La diversité et l’originalité des sonorités sont définitivement la marque de fabrique d’Emilie Simon, donnant à cette pop électronique une puissance assez pure et naturelle, finalement. En réalité, il n’y aurait rien à critiquer sur cet album. Aucun titre n’est en arrière plan par rapport à un autre ; on a là un véritable travail de maître, un album de trip hop planant extraordinairement riche. Emilie Simon, Björk des temps modernes, est une grande artiste qui maîtrise totalement sa discipline.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Emilie Simon


The Big Machine


Critique d'album

Emilie Simon


Emilie Simon


Album de la semaine
À lire également