↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Bob Dylan


Modern Times


(28/08/2006 - - Folk / Blues - Genre : Chanson / Folk)
Produit par

1- Thunder On The Mountain / 2- Spirit On The Water / 3- Rollin' And Tumblin' / 4- When The Deal Goes Down / 5- Someday Baby / 6- Workingmans's Blues #2 / 7- Beyond The Horizon / 8- Nettie Moore / 9- The Levee's Gonna Break / 10- Ain't Talking
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (30 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.5/5 pour cet album
"Pouvions nous rêver d'un aussi beau retour ?"
Lulu, le 14/10/2006
( mots)

Grand retour pour ce grand compositeur des années 60, Modern Times reprend les choses où elles avaient été laissées cinq ans plus tôt dans Love and Theft. Et si notre homme était un des portes parole de la société américaine il y a de cela quarante ans, sortant coup sur coup plusieurs albums cultes et indispensables (Highway '61 Revisited, Blonde On Blonde), son talent créatif s'étiolait au cours du temps. Peu importe, le grand Dylan est de retour sur cet album antinomique. A base de Blues, de Jazz, de Rock n' Roll basique, rien de bien moderne en somme, il change le timbre de sa voix, la rendant plus rugueuse, moins nasillarde qu'à l'accoutumée et l'entoure d'instruments dont le son semble puisé dans les limbes des années 30.

Et le résultat est d'une fraîcheur et d'une beauté qu'on n'a pas le droit d'ignorer. "Thunder Of The Mountain" fait swinguer, nous emporte parmi les racines du rock n' roll, celui qui n'avait pas encore été modelé à leur façon par les Beatles ou les Stones. "Spirit On The Water" (et dans une moindre mesure "Beyond The Horizon", son double en un peu moins réussi) transpire le blues, la tendresse et sait se rendre unique grâce à un petit gimmick à la guitare, répété de temps en temps. Superbe de bout en bout, chaque note de chaque instrument est à sa place, les solos coulent et ravissent. "Rollin' And Tumblin'" gigote, ça fleure bon la country avec ses guitares blue grass.

Bob Dylan sait encore faire vibrer avec des chansons sublimes, des slows réunis, des petites pépites à écouter le plus souvent possible comme par exemple la jazzy "When The Deal Goes On" ou "Ain't Talking" chantée de façon magistrale et complétée par des guitares pures comme du cristal, des arrangements aux violons discrets mais tellement essentiels. Bob Dylan peut se la jouer John Lee Hooker sur "Someday Baby" ou Blues traditionnel sur "The Levee's Gonna Break", tout lui réussit. Il ne reste plus qu'à parler des superbes mélodies vocales de "Workingmans's Blues #2" et "Nettie moore" et la boucle est magnifiquement bouclée.

A l'instar de McCartney l'année dernière, les grands compositeurs des années 60 reviennent en force et nous prouvent que le talent ne disparaît pas malgré les années qui passent. Baigné au milieu d'une ambiance rétro que l'on croirait tirée d'une vieille radio des années 30, Modern Times deviendra sûrement un grand classique. Il est en tout cas un très grand hommage aux grandes années du Blues. Dylan s'est surpassé : musiques, paroles et voix sont toutes réussies. Rien ne peut gacher le plaisir de rentrer dans cet album unique.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également