↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Groupe

Habitants


Rock (Rock atmosphérique)

Membres :
René Rutten (Guitare, Flûte)
Hans Rutten (Batterie)
Mirte Heutmekers (Basse)
Gema Pérez (Paroles, Guitare)
Anne Van den Hoogen (Chant)

Sites :
Facebook

[Traduction biographie officielle]

En 2015, René et Hans Rutte ont travaillé ensemble avec Gema Pérez, Anne van den Hoogen (qui a travaillé avec The Gathering sur le titre "Capital Of Nowhere" de l'album The West Pole) et Mirte Heutmekers sur un nouvel album. Nous nous sommes appelés Habitants.

Habitants est la preuve que l'atmosphère, le talent et l'honnêteté musicale peuvent toujours prévaloir dans cette industrie musicale gangrénée. Avec un solide historique rock, Hans et René Rutten, membres du groupe hollandais The Gathering (jusqu'à sa pause décrétée en 2013), ont décidé de commencer un nouveau groupe en 2015. Rapidement, ils ont trouvé un nouveau guitariste et parolier en la personne de Gema Pérez. Quand ils ont commencé de répéter dans leur fief de Nijmegen, ils ont trouvé leur propre atmosphère sombre et leur identité d'une manière très naturelle. Il est devenue rapidement évident pour les trois membres qu'ils avaient besoin de chant clair pour contraster avec cette (sombre) musique.

René et Hans connaissait Anne van den Hoogen (chanteuse, Rosemary & Garlic) depuis qu'elle avait travaillé sur l'album de The Gathering, The West Pole en 2009. Après avoir recruté Mirte Heutmekers à la basse, le groupe était au complet et prêt à y aller.

Un premier album est prévu pour la fin de l'année 2017 via une campagne de financement par crowdfunding.

Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également
Compte-rendu de concert