↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Arcade Fire


WE


(02/05/2022 - Columbia - Rock indie baroque - Genre : Rock)
Produit par Win Butler, Régine Chassagne, Nigel Godrich

1- Age of Anxiety I / 2- Age of Anxiety II (Rabbit Hole) / 3- Prelude / 4- End of Empire I-III / 5- End of Empire IV (Sagittarus A*) / 6- The Lightning I / 7- The Lightning II / 8- Unconditional I (Lookout Kid) / 9- Unconditional II (Race and Religion) / 10- We
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Avis de première écoute
Note de 3/5
Un première écoute agréable pour ces albums aux airs de Bowie et de Metronomy qui rafraichissent le style néo disco qu'Arcade Fire a adopté depuis le réussi Reflektor et le râté Everyting Now. Les écoutes suivantes sont plus laborieuses, on en vient à se demander si le groupe ne tourne pas un peu en rond dans ce coin artistique dans lequel il s'est lui-même enfermé. Si vous aussi vous avez eu l'occasion d'écouter le dernier Black Country New Road, vous trouverez peut-être aussi que WE n'est même pas le meilleur album d'Arcade Fire cette année...
Commentaires
afterthegoldsrush, le 21/06/2022 à 21:14
En 2005, AF est sorti de nulle part avec un premier album, Funeral, enthousiasmant. Puis deux autres disques de grande qualité les ont propulsés en fer de lance des groupes indé des années 2000. Mais depuis le grandiloquent Reflektor et le mitigé Everything now, force est de constater que les compos du groupe que j'aime pourtant beaucoup deviennent monotones et ennuyeuses... 7 titres...mais qui se relèvera la nuit pour écouter le long End of empire...Le lp débute par un age of anxiety aux airs de déjà entendu..;puis un rabbit hole qui dure 7 min alors que tout est dit en 3'30...on s'ennuie ferme. La doublette envoyée en singles (the lightning et lookout kid) rappel le glorieux passé mais sans la prod bordélique qui faisait le charme de funeral cité plus haut. Et puis Régine se met à couiner sur un titre electro , comme d'habitude ( c'est encore pire en live, elle va finir par devenir insupportable) L'album se termine sur we...ballade quelconque... C'est trop peu pour un groupe de cette qualité. Peut-être remonteront-ils la pente un jour...mais là, après avoir essayé une dizaine de fois de me convaincre que cet album n'était pas si mal, le voilà rangé sur l'étagère...
Alexx, le 20/06/2022 à 10:10
Merci non pas pour cet album d'arcade fire un rien convenu mais pour la piqûre de rappel de Black Country, New Road. J'étais passé à côté et il est vraiment excellent !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Arcade Fire


Everything Now


Critique d'album

Arcade Fire


Reflektor


Critique d'album

Arcade Fire


The Suburbs


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également